Table des matières

Avant l'épreuve : réviser juste avant l'épreuve

Ce paragraphe est destiné aux étudiants qui ont travaillé sérieusement : les dernières heures ne seront pas déterminantes pour la note finale.

A contrario, si vous n’avez rien révise, évidemment ces dernière heures pourront s’avérer cruciales (mais ce n’est pas la bonne méthode !).

Combien d’entre-vous révisent encore la veille de l’épreuve ou le matin pour un passage dans l’après-midi ?

Pour moi, il s’agit d’une grossière erreur et voici pourquoi 👇

Réviser à la dernière minute, c’est souvent inefficace : on ne sait même plus quoi revoir, on ne va pas se plonger dans un exercice maintenant donc on lit pour lire, sans être réellement concentré. En somme, on « révise » pour se rassurer.

Tu crois vraiment que 2h de lecture va changer ta note du tout au tout, comparé à une année de travail ? C’est une goutte d’eau dans l’océan.

Au contraire, cela va contribuer à augmenter ton stress « oh mince je l’avais plus en tête celui-là » etc alors que tu as déjà révisé correctement tous ces chapitres en étant concentré auparavant donc tout se passera bien.

Augmenter ton état de stress (déjà présent naturellement !) ne va pas t’aider à réussir l’épreuve, loin de là : tu risques de faire des fautes d’inattention etc. 

Garde ta concentration pour dans quelques heures, au moment où tu seras sur la table à composer !

Avant l’épreuve, le but est plutôt de déstresser donc je conseille de se détendre

Le soir, tu peux regarder un film, manger un plat qui te plaît (mais pas trop lourd si tu as ton épreuve le lendemain matin), appeler tes proches…

Le matin, tu peux prendre le temps de te réveiller un peu plus tard pour être bien en forme, prendre une bonne douche, préparer à manger…

Le but est justement d’essayer de se mettre dans un état qui est connu par ton esprit et ton corps, qui va le déstresser plutôt que de se lever à 6h du matin pour relire des cours, qui, de toute façon, ne changeront sûrement pas grand chose à ta note finale.

Pour ceux qui doutent encore : je n’ai jamais révisé la veille ou le matin d’une épreuve et pourtant j’ai obtenu mon DCG avec 15 de moyenne et mon DSCG en 1 an avec presque 15 de moyenne aussi, vous pensez vraiment que mes résultats se sont joués quelques heures avant l’épreuve ? 😉

Avant l'épreuve : oublier les documents officiels ou arriver en retard

Toujours dans l’idée de diminuer le stress, assurez-vous la veille de l’épreuve de bien avoir avec vous la convocation et la carte d’identité et de l’eau !

L’eau permet d’éviter d’avoir mal à la tête lorsque le cerveau est en surchauffe : ce qui sera sûrement le cas le jour J ! Donc pensez-y 😉

Un goûter pour ceux qui le souhaitent 🍫

Et puis désormais les fameux masque et gel hydroalcoolique ✅

Prévoyez également une marge de sécurité au niveau du temps : vous ne savez jamais ce qui peut arriver sur la route (accident, travaux…) et le but n’est pas de se stresser à quelques minutes de l’épreuve, voire d’arriver en retard et se voir refuser l’accès !

Sur les convocations, il est souvent noté d’arriver 30 minutes avant l’heure de début de l’épreuve, mais je vous conseillerais d’opter pour 15 à 30 minutes supplémentaires pour ne prendre aucun risque !

Remettre en cause 1 année de travail pour 30 min de trajet, ça serait dommage 😉

Pendant l'épreuve : vouloir terminer le sujet entièrement

Si vous faites partie des 0,001% qui visent le 20/20 alors oui il vous faudra traiter le sujet de A à Z. 

Pour le reste, cette partie est pour vous 👇

Avoir traité 100% du sujet ne vous assurera pas forcément la note que vous souhaitez.

Un exemple concret de 2 étudiants : 

  • Le premier termine entièrement le sujet au bout de 2h30 et pour cause : il a répondu une ou 2 phrase par question
  • Le second n’a pas traité 100% du sujet mais seulement 80%, pourtant il s’est appliqué sur toutes les questions auxquelles il a répondu

Vous préférez être l’étudiant n°1 ou 2 ?

La question est vite répondue 😆

L’objectif n’est donc pas de traiter 100% du sujet mais de bien y répondre

Surtout que la plupart d’entre vous n’ont pas le temps de tout traiter mais il faut relativiser : ce n’est pas grave et vous pourrez tout de même obtenir une note supérieure à 10 !

Par contre, évidemment, il faut essayer de répondre au plus de questions possibles : si vous bloquez sur une question, passez à la suivante et ne perdez pas de temps !

Qu’est-ce qui est pire que de mal répondre à une question ?

Avoir passé du temps à mal y répondre !!

Vous reviendrez sur cette question si et seulement s’il vous reste du temps à la fin 😉

Pendant l'épreuve : traiter les dossiers dans l'ordre du sujet

D’abord, il faut organiser ses copies avec 1 copie (ou plus) par dossier ce qui permet de choisir l’ordre dans lequel on fait les dossiers. Attention cependant, cela vaut dans les cas où les dossiers sont indépendants évidemment.

Ensuite, il faut déterminer le temps alloué à chaque dossier (en proportion des nombres de points attribués) et s’y tenir !! Le but étant de maximiser la note et non d’avoir 20/20 ! Il est donc plus intéressant de traiter moyennement l’ensemble des dossiers plutôt que de traiter parfaitement (dans le meilleur des cas) 2 dossiers sur 4. Dans le premier cas, vous êtes notés sur 20 tandis que dans l’autre vous ne dépasserez dans tous les cas pas 10 (dans le cas où chaque dossier = 5 points).

Enfin, fonctionner avec une copie par dossier va permettre de choisir l’ordre dans lequel vous traitez chacun des dossiers.

Pour ma part, je conseille de commencer par le dossier avec lequel vous êtes le plus à l’aise (en terme de connaissances et/ou affinité avec le thème) et cela pour 2 principales raisons :

  • Se mettre en confiance en commençant avec le dossier sur lequel vous êtes le plus à l’aise : vous devriez réussir à diminuer le stress de cette façon
  • Maximiser vos points : si vous traitez en totalité ou quasi-totalité le dossier avec lequel vous êtes le plus à l’aise, les points suivront. Si vous n’avez pas eu le temps de traiter un dossier que vous ne maîtrisiez pas de toute façon, vous n’avez pas perdu beaucoup de points !

Après l'épreuve : regarder les éléments de corrigé sur internet

Pourquoi vouloir connaître la correction ? 

Pour se rassurer ? En général, cela a plutôt comme conséquence l’inverse : on se rend compte qu’on a mal répondu à telle ou telle question donc on est dépité… A quoi bon ? L’épreuve est terminée, vous avez rendu votre copie en faisant de votre mieux, regarder le corrigé ne changera pas votre note, cela augmentera simplement votre stress !

La plupart d’entre vous sont inscrits à plusieurs épreuves donc il n’est pas question de se démoraliser à la sortie de la première épreuve ! Cela risque d’influencer négativement vos performances aux suivantes !

L’important c’est d’avoir donné le meilleur de soi pour ne rien regretter 😉

A contrario, vous pouvez discuter brièvement avec vos amis de l’épreuve mais pas dans le détail ! Parler de son ressenti sur l’épreuve en général, quels dossiers vous avez trouvé difficile etc mais pas « tu as trouvé combien à la question 2 du dossier 4 ? » car cela ne va rien vous apporter 👇

Discussion post examen

Ainsi, avoir la même réponse qu’un ami ne signifie pas nécessairement avoir la bonne réponse.

Tout comme 2 réponses différentes ne signifient rien : vous pouvez avoir tous les 2 faux ou tous les 2 bon (si la réponse est correctement justifiée !).

Dans le cas où vous penseriez avoir réussi, la petite voix de la prudence vous chuchoterait « ne t’emballe pas trop quand même, on verra bien… » donc a priori, vous ne sauteriez pas de joie !

Dans le cas où vous penseriez ne pas avoir réussi, vous vous flagellerez « tu as encore fait n’importe quoi », « je le savais qu’il fallait mieux lire la consigne » etc…

Autrement dit, ni dans un cas ni dans l’autre vous n’en retirez réellement du positif !

Voilà pourquoi je déconseille de regarder les corrigés et de parler de réponses aux questions de façon précise avec vos amis.

Plus d'articles