échec au DCG 5 conseils pour rebondir

Table des matières

Si tu lis cet article, c’est certainement que tu n’as pas validé ton diplôme cette année.

Au travers cet article, j’espère pouvoir te donner les clés pour rebondir après cet échec au DCG.

Ce n’est que partie remise pour l’année prochaine et je vais te montrer comment tu peux te préparer pour valider ton DCG.

Si tu hésites sur les matières à repasser, je te propose cet article illustré avec un arbre de décision qui t’aidera sûrement. 

Pour résumer, tu dois prendre en compte plusieurs critères pour choisir la ou les matières à repasser :

  • Tes points de retard
  • Ton affinité avec la matière
  • Ton envie de poursuivre les études en DSCG ou de travailler en comptabilité

Echec au DCG : ce que tu dois absolument savoir

Vous êtes la majorité

Dans un premier temps, il faut bien avoir en tête que le DCG est un diplôme très exigeant.

J’en veux pour preuve les taux de réussite (note supérieure ou égale à 10) aux épreuves écrites.

Ce taux, qui varie évidemment en fonction des années, reste relativement stable sur le long terme et le verdict est sans appel : 2/3 des candidats ont une note inférieure à 10. 

Ce qui signifie que tu n’es pas un cas isolé mais que la majorité des candidats sont dans la même situation que toi.

échec au DCG - taux de réussite

Ne pas le prendre personnellement

Il est parfois tentant d’avoir des pensées négatives à propos de soi, lorsque l’on est déçu.

Essaie de ne pas tomber dans ce piège et ne te flagelle pas davantage.

Tu as fait tout ce que tu as pu, et il y a parfois des raisons extérieures qui expliquent tes résultats et qui sont indépendantes de ta volonté.

Non tu n’es pas nul(le) et oui tu finiras par y arriver à force de courage et de détermination.

Prends du temps pour toi, pour d’autres projets loin des études… Et tu verras que ce que tu considères aujourd’hui comme un échec au DCG peut, en réalité, s’avérer un tremplin pour ton futur.

Par exemple : 

Tu ne voulais pas faire le DSCG, mais tu profites de cette année pour travailler dans un cabinet d’expertise-comptable et finalement tu aspires à passer ton DEC ! Reboosté par ton objectif, tu réussis ton DCG, DSCG et DEC dans la foulée. Elle est pas belle la vie ?

Ne pas se comparer

Face à tes résultats, tu es forcément tenté de te comparer avec d’autres élèves de ta classe ou tes amis. Il faut bien avoir en tête que chacun a des aptitudes et contraintes différentes et que cela va forcément influencer les résultats.

Par exemple : 

  • Quelqu’un qui a 2 heures de transport par jour vs 30 minutes seulement
  • Quelqu’un qui a un parent expert-comptable
  • Quelqu’un qui avait déjà un BTS CG
  • Quelqu’un qui a des enfants

Et ce sont tous ces critères qui vont être déterminants pour tes notes, même s’il est possible, pour chaque situation d’en tirer profit.

Les différentes étapes par lesquelles tu dois passer

Suite à ton échec au DCG, tu vas forcément passer par plusieurs étapes que je te liste juste en dessous.

Le plus important c’est de bien respecter l’ordre dans lequel elles arrivent et de prendre le temps, pour chacune, de la vivre pleinement.

Vivre pleinement ta déception

C’est la toute première étape par laquelle tu vas passer, c’est tout à fait normal d’être déçu et c’est même nécessaire ! Cela prouve que l’obtention du DCG était un enjeu important pour toi. L’absence de déception mettrait en évidence un manque de motivation. Cette période peut durer plusieurs jours voire semaines, et il faut absolument que tu consommes ton chagrin pour pouvoir envisager la suite.

Prendre du recul

Comme je l’ai déjà dit plus haut, le DCG est un diplôme exigeant. Les études ne représentent par toute ta vie, tu as également des activités extrascolaires, une famille des amis… Alors relativise. Une année dans une vie ça ne représente quasiment rien et tu peux en profiter pour l’optimiser au maximum

  • Commencer un job en comptabilité pour prendre de l’expérience
  • Apprendre de nouvelles compétences
  • Monter une entreprise

Apprendre de tes erreurs

Le plus important, c’est de comprendre pourquoi tu as échoué, pour trouver des solutions et décrocher ton DCG dès l’année prochaine !

Comme je dis souvent : faire des erreurs ce n’est pas grave et c’est même constructif tant que l’on ne refait pas 2 fois la même ! Cela s’applique dans un exercice mais également au sens plus large, comme ici, pour repasser son DCG.

Analyser ton échec

Chaque situation a ses propres explications, mais je vais en lister quelques unes qui reviennent le plus souvent et te donner des pistes pour ne plus les refaire.

Manque de connaissances

Il y a ici 3 explications possibles.

  • Tu ne travailles pas assez
  • Tu ne travailles pas de manière efficace
  • Les 2

L’objectif sera donc d’identifier quel est le facteur limitant à ta réussite et s’en défaire.

Si tu ne travailles pas assez, quelle en est la raison profonde ?

Est-ce qu’il s’agit d’un manque de motivation ? Auquel cas je te retrouve plus bas pour en parler.

Est-ce qu’il s’agit de contraintes personnelles ? Dans ce cas il va falloir se fixer des priorités. Il est tout à fait normal d’être en échec au DCG si ce n’était pas ta priorité. A toi de prévoir (ou pas !) que ça le soit l’année prochaine.

Manque de temps pour réviser

Est-ce que tu n’as vraiment pas le temps ou est-ce que tu ne prends pas le temps ? Combien de temps passes-tu sur les réseaux sociaux ou sur netflix ? Là encore, c’est une question de priorité. Si tu veux réussir, il va falloir s’en donner les moyens et prendre le temps. 

Gestion du temps en examen

Un des critères fondamental de la réussite aux examens, et qui ne s’apprend pas dans les livres, c’est la gestion du temps. C’est super important. Pourquoi ? Si tu ne connais tout ton cours mais que tu ne fais que la moitié d’un sujet, auras-tu la note que tu devrais avoir avec un tel niveau de connaissances ? La réponse est évidemment non

Si tu veux réussir, il te faudra gérer ton temps le mieux possible et cela passe en particulier par : 

  • Commencer par les dossiers sur lesquels tu es le plus à l’aise
  • Commencer par les dossiers qui rapportent le plus de points
  • Ne pas s’attarder sur une question à laquelle tu ne connais pas la réponse

Ces quelques éléments de réponse devraient déjà t’éclairer, un article sur le sujet sera bientôt publié dans la catégorie « méthodologie ».

Motivation

Il arrive également que les résultats soient tout simplement liés à un manque de motivation et cela est totalement compréhensible compte tenu de l’année que tu as dû vivre. Mais il va falloir faire la part des choses : est-ce que le problème vient du choix de ces études ou bien d’un facteur extérieur ? 

Si ces études ne te plaisent pas, il est toujours temps de changer de voie. Ces années ne seront pas perdues car le programme du DCG couvre tellement de disciplines que tu en ressortiras grandi et ce, peu importe la voie que tu choisis maintenant. 

Si, au contraire, ton échec au DCG est plutôt lié à des facteurs externes, je te conseille de te reposer pendant quelques semaines pour repartir à bloc à la rentrée !

Echec au DCG et avenir : tu dois faire un choix

Après avoir interpréter le passé, nous allons maintenant prévoir le futur.

3 principaux choix s’ouvrent à toi : 

  • Renoncer
  • Recours
  • Rebondir

Renoncer

Renoncer n’est pas forcément synonyme d’échec. Il se peut que tu te rendes compte que le DCG ce n’est pas pour toi, que tu n’as pas ou plus la motivation, l’envie… Et c’est normal. Il vaut mieux renoncer plutôt que s’entêter dans une voie qui ne nous convient pas, et ça par contre, ça serait une erreur.

Les recours

Les recours ne sont possibles que sous certaines conditions et avant de t’engager dans une procédure lourde, tu peux commencer par demander la consultation de ta ou tes copies.

La consultation des copies

Tu as 1 an après la publication des résultats pour demander à consulter ta copie. La procédure peut différer en fonction des académies, c’est pourquoi je te conseille de te rapprocher de ton rectorat pour connaître la marche à suivre.

A compter de cette consultation, tu as 2 mois pour faire un recours éventuellement sur une erreur matérielle (recopie de la note sur le relevé, comptage des points…).

Le recours gracieux

Le recours concerne essentiellement une erreur matérielle comme mentionné plus haut car le jury est considéré comme souverain et qu’aucune nouvelle correction ne sera donc possible.

Si le recours gracieux échoue, il sera possible de faire appel au médiateur.

Le recours contentieux

Le recours ne porte cette fois-ci non pas sur une erreur matérielle mais plutôt sur l’organisation des examens ou la contestation d’une fraude

Une recorrection de la copie est écartée ici également.

Rebondir

La 3ème solution qui s’offre à toi, c’est de retenter le DCG l’année prochaine !

C’est un choix courageux qui nécessite de bien avoir analysé les raisons de ton échec. Quelques astuces te seront données plus bas pour aborder le plus sereinement possible la prochaine année.

Profites-en pour faire un bilan personnel

Cet « échec au DCG » (qui n’en est pas forcément un, comme on a pu le voir), peut te permettre de faire un bilan sur tes objectifs non seulement académiques mais également professionnels et personnels car la vie ne se résume pas aux études.

Prends conscience de tes points forts

Tout le monde a des points forts, quels sont les tiens et comment tu peux t’en servir pour mieux réussir dans la vie mais également dans tes études ?

Mais aussi de tes points faibles

Quels sont les points faibles sur lesquels tu souhaiterais travailler pour devenir la meilleure version de toi-même ?

Détermine de nouveaux objectifs

Quels sont tes nouveaux objectifs pour l’année qui arrive ? 

Attention, il n’est pas question de viser la lune mais de définir des objectifs réalistes et réalisables qui vont te motiver tout au long de l’année.

Les moyens dont tu disposes pour les atteindre

Tout le monde n’a pas les mêmes capacités, les mêmes chances… Quels sont tes propres moyens et sont-ils suffisant pour atteindre ton objectif ?

Les leviers que tu peux actionner pour arriver à tes fins

L’objectif ici va être de lister tout ce que tu pourrais faire pour atteindre tes objectifs : acheter des livres ou encore créer un groupe de révision et s’y tenir.

Les clés pour rebondir après un échec au DCG

Identifier tes problèmes et les solutionner

C’est le point le plus important, et j’espère que tu l’as compris en lisant cet article. Si tu n’identifies pas le problème, tu ne pourras jamais trouver de solution et donc tu resteras avec ce même problème, tu n’avanceras pas.

Lire le ou les rapports du jury

Le rapport du jury est toujours riche d’enseignements

Le millésime 2021 n’étant bien évidemment pas encore disponible, je t’invite à consulter celui de 2020 en attendant.

S’entraîner

Si tu n’utilises pas encore les annales, ou pire, si tu ne t’entraînes pas tout court, il est toujours temps de changer de méthode !

Réviser sans les annales, c’est pour moi la plus grosse erreur que tu pourrais faire. 

Pour t’aide à y voir plus clair, voici un article que j’ai rédigé pour mieux t’aiguiller sur le sujet.

Prendre connaissance de la récurrence des thèmes

Réviser c’est bien, réviser efficacement c’est mieux !

Est-ce que tous les thèmes tombent tous les ans ? La réponse est bien évidemment non !

Quels sont les thèmes que tu devrais réviser en priorité pour l’année prochaine ? 

La réponse dans l’article ci-dessous.

Plus d'articles