finance-UE6-DCG-Selin
Table des matières

Je m’appelle Selin et je suis actuellement comptable général en CDI dans une société spécialisée dans l’ingénierie.

Suite à l’obtention de mon bac ES en juillet 2016, j’ai effectué une première année de DCG en initial qui s’est révélée infructueuse.

C’est la raison pour laquelle j’ai effectué un BTS comptabilité gestion en initial sur deux ans, obtenu en juillet 2019.

Ensuite, j’ai de nouveau tenté mon DCG, en alternance cette fois, sur deux ans (obtention en juillet 2021). J’avais un rythme de deux semaines en cabinet et deux semaines en cours.

Suite à cela, j’ai préparé la première année de DSCG pour devenir expert-comptable, en alternance. Mais j’avais décidé d’arrêter à la fin de ma première année, pour m’orienter vers la comptabilité en entreprise et arrêter le monde du cabinet comptable.

Selin a obtenu une très bonne note à l’UE6 du DCG : la finance d’entreprise. Elle nous partage ses conseils et sa méthode dans cet article 👇

Apprendre la finance pendant l'année

💖 Les premiers ressentis avec la finance

Est-ce que tu avais des idées reçues sur la finance ?

Oui : j’avais consulté des annales de cette UE avant la rentrée pour voir à quoi ressemble l’épreuve et la matière. Je trouvais l’épreuve longue alors qu’on n’a que 3h pour la faire. 

J’ai aussi eu l’impression que j’aurais probablement un peu de mal à m’en sortir. Les questions posées avaient l’air dures.

Si oui, est-ce qu’elles se sont avérées vraies ?

Elles se sont avérées complètement fausses. Ma préparation à cette UE s’est plutôt bien passée tout au long de l’année. Je pense que c’était une mauvaise idée d’avoir regardé les annales avant le début des cours.

Tes premiers cours avec la finance, ça a donné quoi ?

Nous avions commencé avec des chapitres introductifs sur la présentation de la matière, puis enchainé juste après sur les notions de Capacité d’Autofinancement (CAF), de Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) et de ratios.

Comme j’avais vu la CAF et les SIG pendant mon BTS, les premiers cours étaient très faciles.

📝 Le contenu du cours

Est-ce que tu as apprécié la matière ?

Oui, je l’ai trouvé intéressante car elle permet de faire de l’analyse sur la situation financière d’une entreprise, en trouvant des solutions adéquates à un problème donné, ou bien même d’expliquer pourquoi tout va bien.

C’est une matière où l’on donne du sens aux calculs que l’on fait. Les résultats s’interprètent (exemple : un seuil de rentabilité > 0 signifie que l’entreprise réalise un bénéfice).

Quelle était la qualité des cours de ton professeur ?

Les cours de notre formatrice étaient vraiment top car :

  • Comme j’étais en alternance, j’avais des polycopiés qui étaient très structurés, commençant par le plan du cours, le contenu du cours et un petit exercice à faire par les apprentis dans le but d’illustrer les notions abordées dans le cours ;
  • Les définitions étaient encadrées, les mots clés étaient en gras ;
  • Ma formatrice prenant le temps d’expliquer les notions et je trouvais qu’elle expliquait bien.

Est-ce que tu as reçu des conseils d’un professeur ou d’une personne qui t’ont particulièrement aidée ?

Ma formatrice avait dit deux conseils importants dès le début de l’année et qui m’ont aidé tout particulièrement :

  • L’entraînement et un travail régulier sont essentiels ;
  • Tenter de gagner le moindre point pendant l’épreuve, il faut vraiment aller chercher les points le plus possible, même 0.5 point ou 0.25 point.

Je révisais environ une semaine sur deux avec une amie qui préparait le DCG en initial, le week-end. C’était hyper pratique de comparer les supports de cours pour voir les notions qui reviennent et de s’expliquer les notions que l’on ne comprend pas.

Est-ce qu’il y a des chapitres que tu préférais et pourquoi ?

J’ai bien aimé les chapitres sur les modes de financement (autofinancement, augmentation de capital, emprunt, crédit-bail) car : 

  • Ce sont des moyens de financement récurrents utilisés par les entreprises. Ces connaissances sont donc très utiles pour la vie active ;
  • Ce sont des chapitres que je trouvais plutôt simples et où il serait facile pour moi de gagner des points à l’épreuve.

Est-ce qu’il y a des chapitres que tu aimais moins et pourquoi ?

Le chapitre sur le bilan financier car les retraitements à faire sont barbants et c’est toujours le stress de ne pas réussir à avoir un bilan équilibré.

📚 Les supports de révision

Si tu as utilisé un livre, lequel as-tu le plus utilisé et pourquoi ?

Je n’ai pas utilisé de livre car le cours de ma formatrice était très complet.

Est-ce que tu faisais des fiches de révision pour l’UE 6 du DCG ?

Pas de fiche, pour la même raison que la première question de cette rubrique. La qualité de mes supports de cours a fait que j’avais plus de temps pour refaire des exercices et m’entraîner.

Est-ce que tu t’es aidé d’autres supports ? Fiches de révision toutes prêtes, corroy, carrés DCG, vidéos youtube…

Non, j’avais juste utilisé le cours de ma formatrice.

🤯 La méthode de révision pour la finance

En moyenne, combien de temps consacrais-tu aux révisions de finance chaque semaine ?

Comme j’étais en cabinet deux semaines par mois, je me fixais pour objectif de travailler trois soirs par semaine (1 soir = révision d’1 matière). Je travaillais entre 1 et 2h le soir après le cabinet.

Pendant la semaine de cours, lorsque j’avais contrôle de finance le jeudi matin, je révisais du week-end jusqu’au mercredi soir, entre 2h30 et 3h par jour.

De plus, l’épreuve en 2020 ayant été repoussée à octobre, j’avais également révisé pendant l’été.

Quelle était ta méthode de révision tout au long de l’année ?

Je commençais toujours par revoir le cours et je refaisais les exercices donnés par ma formatrice. Ensuite, quand j’étais suffisamment à l’aise avec le cours, je refaisais des annales en lien avec le chapitre révisé.

Le but de tous ces entraînements était d’acquérir des AUTOMATISMES et de la MÉTHODOLOGIE. Ce sont justement ces automatismes qui permettent de réfléchir un peu plus vite pendant les contrôles et le passage de l’épreuve, mais aussi de gagner du temps. Ainsi, l’on ne perd pas du temps inutilement à réfléchir sur des éléments qui doivent être parfaitement maîtrisés : la construction des tableaux, les formules de calcul liées aux ratios par exemple. 

La méthodologie, c’est la manière selon moi d’aborder tel ou tel dossier de l’UE. En gros, la procédure pour mener l’exercice à bien et le réussir.

Comment te préparais-tu aux contrôles de finance ?

De mémoire, ma formatrice de finance ciblait les chapitres pour les contrôles de l’année. Je refaisais à fond les exercices et des annales en lien avec les chapitres qu’on devait revoir pour le contrôle. 

Je posais des questions à ma formatrice sur des erreurs que je n’arrivais pas à comprendre. 

Le maître mot de cette UE reste : “l’entraînement”. Je garde mes brouillons pour revoir où j’avais pu me tromper.

Même s’il y a des exercices que je réussissais du premier coup ou avec peu d’erreurs, je les refaisais tout de même pour entretenir mes connaissances et ne pas oublier.

Quelles notes as-tu obtenu pendant l’année ?

J’ai eu 17/20 au premier contrôle de l’année, c’était la meilleure note de la classe à ce moment-là ! J’avais eu 15/20 au second contrôle mais malheureusement je ne me souviens plus de la note du troisième contrôle (on avait eu 3 contrôles dans l’année).

🔥 Note obtenue à l’examen : 14,5/20

Réviser la finance avant les examens

As-tu fait des impasses sur le programme de finance ?

J’ai fait l’impasse sur le bilan financier, c’était le nouveau chapitre du programme. Et malheureusement je suis tombée dessus à l’épreuve. 

Heureusement que j’avais vu ce chapitre en BTS, c’est ce qui m’a sauvé. On devait construire un bilan financier. J’avais la structure en tête, mais il me manquait plusieurs retraitements. Mon bilan financier n’était pas équilibré.

Comment as-tu priorisé tes chapitres ?

En fonction du nombre de fois où ils sont tombés à l’examen. J’avais donc passé beaucoup de temps à réviser les tableaux de la partie “Diagnostic Financier”.

Attention, j’ai l’impression que sur les dernières sessions aux UE du DCG, des notions qui ne tombaient pas très souvent aux examens tombent dorénavant !

Quelle était ta méthode de révision ?

C’est la même méthode que celle de ma préparation aux contrôles de l’année évoquée ci-dessus. Attention, il est extrêmement important de faire plusieurs annales pour s’assurer d’avoir une bonne préparation à cette épreuve dite “technique”.

As-tu utilisé les annales ? Si oui, tu es remonté jusqu’à quelle année ?

Oui, j’ai beaucoup travaillé avec les annales. Pour la finance, j’ai fait au moins les 5 dernières (j’ai passé l’épreuve en 2020).

De plus, ma formatrice reprenait dans les contrôles des exercices tirés des annales. Il est possible qu’elle ait repris des annales d’avant 2015.

Le jour de l'épreuve de finance

Comment réagis-tu en situation de stress ? Si tu es stressé, comment t’y prends-tu pour réduire ce stress ?

Je stresse beaucoup à l’approche des examens et le seul moyen pour moi de le réduire, c’est de réviser et de m’entraîner le plus possible, jusqu’au jour de l’épreuve. 

Pour cette UE, l’épreuve se déroulant l’après-midi, j’avais même révisé le matin de l’épreuve. Même si cela est déconseillé, je trouve que ça réduisait quand même un peu mon stress.

Avais-tu une manière spécifique d’aborder l’épreuve ?

Je commence toujours par lire chacune des questions des dossiers, pour voir les chapitres qui tombent et savoir quel dossier je traiterai en premier.

Dans quel ordre as-tu choisi tes dossiers ?

En lien avec la question précédente, je traite toujours les dossiers par ordre de difficulté. Cela me permet d’être rassurée et de réduire un peu le stress.

Comment gères-tu ton temps ?

Cette UE était (ou “est” je ne sais pas si c’est toujours le cas) divisée en trois dossiers : un premier gros dossier et deux autres plus petits. L’idéal était de passer 1h30 sur le premier gros dossier et 1h30 pour les deux petits.

C’est comme cela que je gérais mon temps. J’essayais de relire mes réponses au fur et à mesure, par peur de ne pas avoir assez de temps pour tout relire à la fin de l’épreuve.

Dans les dernières minutes de l’épreuve, je vérifiais que j’avais bien numéroté toutes les pages de mes copies.

Petite astuce supplémentaire que je faisais : je remplissais à l’avance les entêtes de mes copies, avant que l’épreuve ne commence (sur 3 ou 4 copies).

Synthèse de la méthode de Selin pour la finance

👀 Pour conclure, si tu avais 3 conseils à donner aux étudiants qui vont passer la finance ?

  1. Mémoriser la structure des différents tableaux dans le but de ne pas perdre du temps à réfléchir pendant l’examen. En effet, il est régulièrement demandé de construire des tableaux (je pense au chapitre sur les moyens de financement). Plus généralement, il conviendrait d’acquérir les automatismes au fur et à mesure de l’année ;
  2. Attention, ne pas négliger les commentaires ! Même lorsqu’on fait les exercices chez soi, il faut s’entraîner à rédiger. Pour bien étayer les commentaires, il faut savoir calculer préalablement des ratios. Il faut toujours alimenter son commentaire avec des données chiffrées, pour apporter du poids à son analyse. Dans le cas contraire, c’est ce que j’appelle “parler dans le vent” ;
  3. S’entraîner, s’entraîner et encore s’entraîner, jusqu’à ne plus produire d’erreurs et être régulier dans ses révisions. En complément de ce conseil, il faut avoir fait des annales, c’est même obligé. C’est le meilleur conseil que je puisse donner.

❌ Des erreurs à ne pas faire ?

Attention aux impasses car cette négligence aurait pu me coûter bien plus chère ! Et notamment si le chapitre est nouveau au programme.Si c’était à refaire, est-ce qu’il y a des choses que tu ferais différemment ?

Je ne ferais pas d’impasse sur le programme, pas une seule ! J’aurais dû dégager du temps pour revoir un peu mieux le chapitre sur le bilan financier.

Par ailleurs, attention également à bien lire l’introduction du sujet de l’épreuve car elle peut contenir des informations nécessaires pour répondre aux questions (ce qui était le cas pour le sujet de la session 2020) !!! Ça sent le vécu.